Rechercher

Mais qui est Kirsten KEAGLI ?

De plus en plus de femmes s’impliquent dans l’art contemporain, en Europe comme aux Etats-Unis. Mais les préjugés ont la vie dure ? Pourtant Kirsten a pris le chemin du mystère pour devenir ce qu’elle est aujourd’hui et « lutte » à sa manière pour faire découvrir des artistes contemporains connus ou moins connus. Elle met en avant sa féminité, son amour de l’art mais aussi sa « touche Kirsten » pour faire entrer les artistes contemporains dans vos « intérieurs » à la fois votre âme mais aussi votre domicile, vos galeries… tout lieu « consacré » à l’art et pour l’art.



Dans le domaine artistique, la femme a été, pendant des siècles, l’un des sujets privilégiés du regard et de l’action des artistes, la passivité d’être vue en tant que tableau ou sculpture comme signe de beauté tandis qu’aux artistes – presque toujours des hommes – était réservée l’activité de les peindre ou sculpter. Puis après les mouvements avant-gardistes, quand la beauté a été remise en question pour ne plus être le but principal du travail artistique c’est là que l’art s’éloigne de son côté représentationnel afin de se tourner vers les couleurs, la forme, la perspective… Et c’est là aussi que les femmes prennent enfin vraiment le pinceau ou autre support où elles peuvent s’exprimer sans pour cela être modèle mais bien au contraire elles entrent enfin dans et avec l’art par la grande porte.


C’est aussi pour cela que Kirsten a décidé de se tourner vers l’art contemporain plus en phase avec ses affinités et sa propre personnalité. Elle Si s’est lancée dans le domaine de l’art, sans la moindre expérience, elle avoue « continuer à apprendre ».

Passionnante et passionnée. « Je recommanderais ce milieu et mon métier de marchand d'art contemporain pour bousculer et innover." Son secret ? S’autoriser à mettre les œuvres des artistes qui travaillent en collaboration avec elle au service de tous, avec le home staging par exemple, elle permet à tout et chacun de posséder chez soi ou dans un lieu qui sera bientôt un chez soi, une œuvre qui mettra en valeur l’espace c’est comme « une force libératrice » qui donne au lieu sa propre identité.


Pour elle, l’art doit rester un sentiment qui nous dépasse comme quand enfant, elle a rencontré l’art lors d’une visite au Louvre à Paris, elle est tombée en arrêt devant une statue antique en train d’être déplacée dans une autre salle.

Résultat, aujourd’hui c’est avec un peu d’imagination ce qu’elle fait, elle déplace des œuvres dans d’autres lieux afin de les faire vivre ailleurs encore et encore, ils voyagent !


Pour sa discrétion sur les artistes qu’elle signe « Tant qu’on n’expose pas les œuvres qu’on signe, nous ne divulguons aucun nom afin d’éviter tout effet pervers qui pourrait avoir lieu sur la carrière des artistes. »

Aujourd’hui, son souhait pour l’art contemporain serait que le public ne se précipite pas que dans les foires mais aussi vers les galeries et d’autres lieux d’exposition.

Bien que subtile et raffinée, elle est une femme de poigne. Et pour cause, son père - un self made man qui collectionnait les œuvres contemporaines et lui avait appris à les apprécier. Lorsque celui-ci est décédé il l’a désigné comme son « successeur ». Kirsten Keagli est devenue avec le temps, une femme qui, sans trembler, fait signer certains artistes situés au devant de la scène contemporaine et ils apprécient tout particulièrement de prêter leurs œuvres pour être exposés en dehors des musées.


C’est sans aucun doute un tour de force que Kirsten a accompli.

Juin 2021- Kirsten Keagli

www.agence-wdp.com

10 vues0 commentaire