Detlef E. ADERHOLD

L'œuvre picturale de l'artiste allemand D. E. Aderhold est impressionnante non seulement par son ampleur, mais aussi par sa grande rigueur, sa réflexion et son intensité.

Toute tentative de situer sa peinture dans un système conceptuel conduit à reconnaître que l'œuvre d'Aderhold ne peut être soumise à des catégorisations ordinaires. Avec une ambiguïté stimulante, il marche sur une fine ligne entre peinture figurative et abstraite, entre intentionnalité artistique, ouverture expérimentale et hasard.

 

La qualité pré-représentationnelle et émotionnelle de la couleur est fondamentale pour l'humeur de l'image. Le dynamisme est un produit de la dissonance - que ce soit dans le choc du vert acide et du cramoisi ou dans la clameur visuelle d'un marquage trépidant contre une tache tranquille. Ce type de dissonances se retrouve dans l'ensemble de l'œuvre d'Aderhold et met en avant une représentation visuelle de sa recherche d'ordre dans un monde apparemment désordonné. Les œuvres sont des explorations sérieuses de la couleur, de la forme et du geste.

 

À travers son travail, Aderhold tente de réunir ces aspects de l'expérience humaine qui pourraient sembler inconciliables. Cacophonie et silence, chaos et ordre, douceur et férocité. Dans ses tableaux, le familier et le quotidien se transforment en un monde complètement nouveau, mystérieux et idiosyncrasique. Bien que son travail traite de la dualité, c'est l'unité du cœur, de l'esprit et de la main qui fait que l'œuvre d'Aderhold se fond dans un champ d'expérience visuelle profondément généreux et surprenant.

Depuis sa résidence à la School of Visual Arts New York en 2014, il a participé à des foires et des expositions dans des galeries et des musées aux États-Unis, au Canada et en Europe. Il a également travaillé comme "artiste en résidence" pour le groupe hôtelier ShangriLa. En 2017 et 2020, son travail a été sélectionné pour l'exposition annuelle ouverte de l'Académie royale de l'ouest de l'Angleterre, en 2018 et 2019, il a été présélectionné pour l'exposition d'été de l'Académie royale des arts de Londres. Aderhold a été invité à faire partie de "Personal Structures" au Palazzo Bembo accueilli par le Centre culturel européen dans le cadre de la 58. Biennale de Venise, Italie.