Acquérir une œuvre

Achetez de l'art - Les artistes

Vous craquez sur une œuvre? Plusieurs?
Comment acquérir une œuvre?

Pour acheter les tableaux:
1- Il faut nous contacter par mail pour valider votre achat. Si l'œuvre n’est pas déjà vendue ou réservée, nous vous faisons parvenir une demande de règlement de la société El Alba GmbH qui gère la marque. Le paiement s'effectue par virement. 

2- Une fois le paiement effectué et accepté, l'œuvre vous est livrée par nos soins dans un délai de deux ou trois semaines maximum avec toutes les informations sur l'artiste et sa technique.

Il n'est pas possible de voir l'œuvre physiquement si elle n'a pas été achetée.
Toutes les peintures sont originales et signées par les artistes.
Les frais de ports et taxes sont inclus dans le prix de vente.

NOUS FOURNISSONS

Expédition de porte à porte dans le monde entier
Certificat d'authenticité

Kolhene HENDRICKSON

 

A propos de l'artiste :

Kohlene Hendrickson est un artiste primé basé en Suisse dont les peintures ont été exposées à l'échelle nationale, ainsi qu'en France, en Italie, aux États-Unis et en Allemagne.

 

Elle décrit son art comme étant créé dans un état d'eros, "extatique vivant". Les compositions figuratives expressives de Hendrickson sont émotionnelles, primitives et spirituelles. C'est son espoir que son art invite à "un éveil du moi multidimensionnel complet".

« Je danse entre le danger de la peinture qui coule et le bord du contrôle, laissant le flux de l'univers entrer et être dirigé avec l'expérience de la vie pour tempérer le courant. »

Valéria FELIÚ

 

A propos de l'artiste :

Valeria Feliú est née à Buenos Aires, en Argentine. Dès son plus jeune âge, elle a développé un intérêt pour les domaines créatifs et artistiques, participant à divers ateliers et poursuivant des projets personnels dans les domaines de la céramique, du dessin, de la peinture et de la photographie.

Tout en étudiant un diplôme de communication visuelle, elle fréquente l'atelier d'un peintre argentin renommé - Adolfo Nigro-, sous le mouvement artistique du "constructivisme universel" de Torres García.

Au début des années 90, elle s'installe à Sydney, en Australie. Elle a étudié la décoration intérieure et a travaillé dans le domaine de l'architecture et du design. Parallèlement, elle développe sa carrière artistique, participant à diverses expositions individuelles et collectives, foires d'art et concours.

De retour en Argentine, Valeria s'établit à Salta en 1998. Elle se consacre actuellement à la peinture à plein temps, concentrant son intérêt sur la vaste condition humaine avec son invitation à explorer et à représenter.

Influences : Botticelli, Klimt, Bacon, Schiele, Modigliani.

Oliver SCHIBLI

A propos de l'artiste :

C'est un artiste multidisciplinaire qui a commencé à expérimenter toutes sortes d'art dès ses premières années d'école. Pendant cette période et jusqu'en 2012, il n'a jamais montré son travail au public. Après ses premières expériences en peinture et en art, il a décidé de faire un apprentissage de 4 ans en tant que fabricant d'enseignes et est allé à l'école d'art visuel à Berne, en Suisse. Il y a appris toutes les différentes techniques de la calligraphie, l'écriture avec des plumes, le travail à la feuille d'or, la jauge de couleur, la sérigraphie et tous les autres aspects importants de la création.  Il était essentiel d'apprendre les bases des différents matériaux, techniques et possibilités. Ayant toujours un emploi normal au bureau pendant la journée, il travaillait le soir et pendant chaque minute libre et était de plus en plus sûr de la direction qu'il voulait prendre. Il était alors sûr qu'il voulait devenir un artiste.

Jérôme SAINTE LUCE

 

A propos de l'artiste:
 

Né en 1981 à Perpignan, Jérôme Sainte-Luce suit des études d’Arts Appliqués à Rivières "Des Pères", puis d’Arts Plastiques en 1999.
Après quelques expériences en Espagne puis en Ardèche, il obtient un DSAA - spécialité design - à l’école Éstienne de Paris en 2002.
Formateur d’Arts Appliqués depuis 2009, il exerce dans différents centres de l’île de la Guadeloupe.

Sa démarche artistique est par ailleurs axée autour de différents tissus usagés de récupération, supports peints déchirés, découpés, grattés puis recousus. C’est à partir des pétroglyphes découverts près de son lieu de vie d’enfance que l’artiste greffe son monde fictionnel. Un monde imaginaire où les âmes sont des spectres errants cherchant un passeur, un ailleurs porté par "Les Passeurs d'Âmes" et la série «LESPWINEG».

 

 

Inna ROGATCHI

A propos de l'artiste:
Avant de s'engager pleinement dans sa carrière artistique, à partir de 2010, Inna Rogatchi était - et est toujours - un écrivain actif, un spécialiste de l'histoire de l'art, un conservateur d'art et un réalisateur de films.
Elle travaille activement dans les domaines de l'histoire matérielle et de l'histoire de la culture, des arts modernes et de l'architecture commémorative, des arts et de la spiritualité. et de l'architecture commémorative, des arts et de la spiritualité. Inna est une essayiste réputée sur les sujets mentionnés.
sujets mentionnés. Inna appartient à la grande dynastie musicale de Mahler-Rose-Bujanover. Sa grand-tante, la célèbre violoniste Eleanore Rose, était la nièce du grand compositeur Gustave Mahler.
compositeur Gustave Mahler. Inna vit et travaille avec son mari, le célèbre artiste Michael Rogatchi, en Finlande et en Italie.

Loredana ROMANO

A propos de l'artiste:
Issu de la culture populaire, le travail de Loredana est un véritable déluge d'atomes et de couleurs numériques gourmandes et sucrées dans lequel sont tamisés les icônes américaines et les références à la culture de masse. Voilà la véritable marque de fabrique de cette artiste à l'imagination débordante ! Loredana est une artiste italienne.

 

Philippe BIÉTRY

A propos de l'artiste:

Peindre l'eau et ses métamorphoses. L'eau est un objet de fascination, j'ai toujours cherché à la peindre. En commençant par les cascades, les vagues, j'ai continué par un exercice plus précis, en isolant l'eau de son environnement : à la fois étude des reflets, des éclaboussures , des mouvements et transparences. Les laves en fusion ont aussi fait partie de cette étape. Ce travail visait à une représentation parfois presque photographique de l'élément liquide. La démarche s'est affinée lorsque se sont présentées des architectures colorées, lesquelles se sont définies progressivement, en se séparant des éléments les plus figuratifs.

WALL STREET

A propos de l'artiste:

Wall Street est un graffeur américain de la Nouvelle Angleterre qui a cherché la reconnaissance en apposant ses tags partout où il pouvait. Des problèmes personnels ainsi que de nombreux déboires avec la justice l'ont amené à asseoir son street art et à le projeter sur toile afin d'exprimer et de partager son inspiration et les messages qui l'ont aidé à refaire sa vie. Orientant sa philosophie de vie vers une nouvelle voie plus positive. Il garde en mémoire et retranscrit dans ses œuvres la violence de la rue, mêlée  à des messages plus sereins. Il a pris pour nom Wall Street en référence à la nouvelle vision du monde, son nouveau chemin tirant ses influences de la mondialisation, des médias, entre néo expressionnisme et le graffiti abstrait. Les techniques utilisées sont l'acrylique, le spray et l'huile sur toile.

 

Florence POIRIER-NKPA

A propos de l'artiste:

Artiste, fondatrice de HeadMade Factory et coordinatrice des projets depuis 2010. Sa démarche s'articule autour de la question de savoir en quoi l'autoportrait est conçu comme un avatar de soi... un autre soi que l'on s'invente  peut penser l'œuvre comme un lieu de rencontre.

(Triptyque)

 

 

Thierry ALET

A propos de l'artiste:

A 23 ans, il rencontre le journaliste André Arsenec alors qu'il vend des encyclopédies pour payer ses études. Celui-ci l'invite sur le plateau du 20H00 à l'occasion de sa première exposition, le propulse sur le devant de la scène artistique martiniquaise et provoque son départ à New York. Taggé "d'infatigable". Son œuvre est multiple. Il s'exprime prioritairement par la couleur mais les installations, le dessin et la sculpture sont aussi présents dans son art. Les "têtes qui rient" interrogent le masque social particulièrement dans les îles où la réalité post-colonial sur les familles comme mode de contrôle du pouvoir dominant. "Blood" s'interroge sur la possibilité d'une mémoire qui échapperait à l'éducation parentale ou scolaire parfois proche de la propagande ou du lavage de cerveau. "Les Manuscrits" transmettent le côté obsessionnel de l'artiste en écrivant sur les murs des textes fins.

 

 

Arie OTTEN

A propos de l'artiste:

Arie Otten est un artiste professionnel autodidacte, né à Apeldoorn (1954).
Son travail consiste principalement en des peintures abstraites dans les disciplines les plus diverses, car il aime l'expérimentation et il est très libre dans ses expressions artistiques et dans les matériaux utilisés.
Il travaille à la fois avec de la peinture acrylique et de la peinture à l'huile, principalement sur des toiles et des panneaux. Il commence souvent ses peintures avec une idée vierge et, peu à peu, quelque chose surgit et il le travaille jusqu'à ce que le résultat final le satisfasse. Le thème des visages revient souvent dans son travail, parce que les gens l'intriguent, il est une personne de personnes, mais aussi des paysages abstraits par exemple ou d'autres impressions abstraites.

 

 

RODRIGO BRANCO

A propos de l'artiste:

Né en 1986 dans la banlieue sud de São Paulo et originaire du nord-est du Brésil, Rodrigo Branco a d'abord été influencé par les membres de sa famille à poursuivre une carrière dans l'art. Plus tard, pendant son adolescence, il a découvert l'univers du graffiti dans les rues de son quartier et de la photographie avec son père. Cela a déterminé la façon dont il aborde les nombreuses facettes de son art. Rodrigo Branco vit et travaille à São Paulo, au Brésil. Il a participé à de nombreuses expositions au Brésil et dans d'autres pays comme l'Allemagne, les États-Unis et l'Angleterre, ainsi qu'à des festivals d'art comme ArtRua à Rio de Janeiro, II Muralist Biennal à Cali (Colombie) et d'autres. Rodrigo Branco peint des visages et des éléments qui habitent son imagination, son enfance et la vie qui découle des gens et des rues du monde. Il représente sur ses traits toutes les complexités de cette mégalopole. Avec une biographie surprenante et complexe, tout au long de ses presque trente ans d'âge, il a réussi à combiner des vues inhabituelles de son monde avec de la gentillesse et du cœur. Sa volonté de devenir un meilleur artiste, en étudiant dans des projets artistiques sociaux pendant son enfance ou avec ses pairs, ainsi que des années de dévouement, lui ont permis de devenir l'artiste talentueux et professionnel qu'il est aujourd'hui. Rodrigo aborde un sujet particulier : les gens. Il donne à ses personnages aucune définition à ses frontières, des couleurs fortes et des visages inhabituels. En alignant un sentiment singulier, alimenté par l'expression de traces agitées, son travail nous interpelle. Influencé par les questions géographiques et la résignation des souvenirs, l'artiste construit un plan de recherche basé sur la peinture et traversant de nombreux champs comme la toile, les murs et le papier, entre autres.